Handicap & Entreprise

Cadre légal

La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, affirme le principe de non-discrimination et donne la priorité au travail en milieu ordinaire, pour les personnes en situation de handicap, en misant sur "l'incitation" des employeurs.

Cette loi impose à une entreprise d'employer au moins 6% de travailleurs handicapés. Si cette obligation n'est pas respectée, l'entreprise doit alors s'acquitter de "la contribution AGEFIPH (FIPHFP pour les administrations)".

De 400 à 600 fois le smic horaire par poste manquant !
Et 1500 fois, si rien n'a été fait dans les 3 ans !

Notre savoir-faire

Nous préparons et accompagnons également les entreprises dans le recrutement de personnes en situation de handicap et nous organisons des ateliers d 'accompagnement de retour à l'emploi.

Concrètement, nous aidons à transformer une contrainte potentielle en performance:

  1. présentation des dispositifs légaux (taxes, subventions, gain économique)
  2. analyse du poste et de son contexte (ergonomie, compréhension du handicap...)
  3. recrutement et définition d'un parcours d'intégration spécifique
  4. accompagnement structuré du candidat et de l'entreprise sur au moins 6 mois.

Exemple de coût en cas de non respect de la loi en 2014

  Obligation emploi handicapCoût annuel par poste manquantCoût annuel totalCoût annuel après 3 ans sans action
20 salariés 1 3 812 € 3 812 € 14 295 €
200 salariés 12 4 765 € 56 580 € 171 740 €
750 salariés 45 5 718 € 257 310 € 643 275 €

Ils nous font confiance:

  • agefiph
  • Cap emploi
  • Alther
  • HandiSport Aquitaine
  • CertiNergy
  • La Poste